Art-thérapie

 

Qu’est-ce que l’Art thérapie ?

L’ Art-thérapie est une méthode qui utilise comme outil et comme support l’art sous différentes formes: dessin, peinture, sculpture, poterie, mosaïque, danse, musique, etc.
Son but n’est donc pas l’expression artistique en tant que telle, mais bel et bien de servir de support pour exprimer les émotions et l’intériorité de la personne, autrement que par les mots qui sont parfois un frein pour s’extérioriser. C’est un objet de médiation qui permet de rentrer en dialogue mais par un autre biais.

Selon un rapport de novembre 2019 du Bureau régional de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Europe, l’art peut être bénéfique pour la santé, tant physique que mentale.
Parce qu’une pratique artistique ouvre un espace au-delà du mal être. Parce que l’art nous stimule sur les plans physique, émotionnel, psychique, mental, il nous est bénéfique.

 

Présentation et objectifs:

Pour les séances, il n’est pas nécessaire de savoir dessiner. Il suffit de se laisser aller à la créativité et à l’expression ; chercher comment on peut, à travers un dessin, effectuer un travail sur les émotions et les besoins pour transformer des choses dans notre vie ou changer de regard sur une situation vécue.
L’important, c’est de trouver l’équilibre entre les pensées, les émotions et le corps, pour reprendre les commandes sur sa vie. C’est aussi prendre sa part de responsabilité quel que soit son âge, dans ses relations aux autres. C’est en somme, se réapproprier son pouvoir personnel : “En me bougeant, je peux agir sur ma part de la relation que j’ai avec les autres”. C’est aussi s’interroger sur le « comment j’ai envie d’être acteur dans ce changement ? »

On a alors la possibilité de modifier le dessin pour prendre conscience que l’on peut agir. Il y a là la notion de transformation personnelle que l’on peut exprimer sur le champ. Ce n’est pas le résultat qui compte mais le processus dans lequel la personne s’inscrit et ce qu’elle en fait.

Tout est prétexte à entamer un dialogue et permettre au jeune de se raconter et remettre du sens dans ce qu’il peut vivre.

 

Organisation:

Ces séances qui durent ¾ d’heure ne sont proposées qu’aux collégiens qui ont un retour positif sur cette proposition. La prise en charge ne se fait que sur le temps scolaire, donc en accord avec les enseignants. Certaines séance peuvent également s’organiser autour d’un groupe.
En début de l’année, ce sont souvent les enseignants eux-mêmes ou les éducateurs qui font connaitre auprès des jeunes cette méthode et qui la conseillent à tel ou tel en fonction des circonstances. Parfois, c’est l’Art thérapeute qui, présente sur la cour de récréation, peut repérer des situations conflictuelles et proposer directement aux jeunes.