Sophrologie

La sophrologie est une méthode créée au début du XXème siècle par un neuropsychiatre d’origine bolivienne, le Professeur Alfonso CAYCEDO. Mais c’est en Espagne qu’il développa celle-ci, qui a pris son essor dans les années 1960.

 

Valeurs, Etudes et Sophrologie (V.E.S.) : Ce programme a été mis en place pour pouvoir intervenir dans les établissements scolaires. Son objectif est de développer la sérénité, les capacités, les attitudes positives et le mieux-être des jeunes dans la vie quotidienne et en particulier dans le contexte de leurs études. Tout comme les adultes, les enfants et les adolescents sont également sujets au stress. Certains sont confrontés très tôt à ses manifestations à travers notamment des troubles du sommeil, de l’attention, de la concentration, ou encore de la gestion des émotions. Ces phénomènes ont une incidence sur le comportement et peuvent nuire au parcours scolaire des élèves.

Les apports de la sophrologie : Technique reconnue progressivement par l’Education Nationale en France, la sophrologie, testée et adaptée par des écoliers, des collégiens et des lycéens, peut constituer un outil pédagogique précieux. Des interventions se multiplient dans les lycées, les collèges mais également  au sein des écoles primaires ou des maternelles.

Le but de la sophrologie est de faire prendre conscience aux jeunes de l’énorme potentiel présent en chacun d’eux. Grâce à la pratique des techniques sophrologiques, de techniques d’apprentissage, de leurs vivances (ressenti du corps, des sentiments, des émotions, de tout ce qui nous traverse) et leurs valeurs, ils apprennent à mieux se connaitre. Ils conquièrent une vraie sérénité, découvrent leurs capacités et deviennent responsables d’eux-mêmes. Ils développent ou renforcent leur enthousiasme pour l’avenir et changent leurs relations avec les personnes qui les entourent pour une attitude plus équilibrée et positive.

A Notre Dame du Bon Accueil, la rencontre avec une sophrologue diplômée peut se faire soit à la demande de l’élève lui-même ou sur proposition d’un adulte référent. Les rencontres s’étalent sur 40′ mais la séance proprement dite ne dure qu’environ 15′. Elles ont toujours lieu sur du temps scolaire, donc en accord avec les professeurs.

Cela débute par un temps de parole où l’élève peut dire tout ce qu’il veut bien dire, ses problèmes, ses peurs, ses colères. Et en fonction des circonstances vécues, la séance est adaptée à ses besoins, souvent par le biais d’exercices pour l’aider notamment à se débarrasser de sa colère, ou de son ressenti du moment et de tout ce qui le dérange : “Comment puis-je me comporter pour que ma journée se passe bien à l’école, à la maison ?”

Le principal objectif est de positiver les choses.

La séquence se termine par un temps de parole avec un écrit ou un dessin afin que le jeune puisse dire son ressenti pendant et à la fin de la séance.

Un nouveau rendez-vous peut est fixé avec l’accord du jeune s’il souhaite continuer, en fonction de ses propres besoins.

Pour les élèves de 3ème, il y a la possibilité d’une aide pour les aider à préparer le brevet. Les séances sont alors orientées et adaptées par rapport à la problématique de chacun et du moment pour pouvoir se projeter positivement, même à long terme, relâcher les tensions et se voir réussir à l’examen…

Il existe également des séances de groupe (17 élèves maximum) qui sont adaptées là encore en fonction des jeunes et du climat ambiant (s’ils sont calmes, énervés….), en orientant plutôt vers des exercices ludiques, des contes sophrologiques, des moments de calmes et des temps de paroles pour qu’ils puissent aussi dire leurs ressentis et repartir en classe, normalement plus apaisés.

Et après la séance ?

L’apport des séances ne sert pas seulement pour l’instant présent. Les enfants emmagasinent les exercices effectués et les outils utilisés avec l’adulte. Ainsi, ils peuvent s’en resservir même chez eux. Cela peut les aider, dans des situations stressantes ou difficiles, à se projeter positivement.

D’après ce qu’ils en disent, les jeunes constatent une réelle évolution dans leur comportement, notamment dans la gestion de leurs colères. Il voient également une nette amélioration du climat familial. Beaucoup trouvent un apaisement chez eux, ils peuvent dire les choses qui vont bien pour mieux avancer dans la vie.