Enseignante spécialisée

 

Un constat :
A Notre Dame du Bon Accueil, certains enfants peuvent rencontrer des difficultés spécifiques au niveau des apprentissages et de ce fait ont des besoins particuliers. Ces difficultés – graves et persistantes – à apprendre, à réfléchir ou à résoudre des problèmes peuvent engendrer des peurs, des angoisses et nourrir le sentiment que « l’on est bon à rien ». Ces enfants ont des rapports à l’école qui sont compliqués, ils ont une très faible estime de soi et n’arrivent pas à s’impliquer et à réfléchir en classe.
C’est pourquoi, et pour faire face à ces difficultés, en complément des cours dispensés par les professeurs des Ecoles, une enseignante spécialisée intervient régulièrement auprès de ces élèves.

Qu’est-ce qu’un enseignant spécialisé ?
C’est d’abord un enseignant qui est une personne extérieure à l’établissement et qui vient renforcer l’équipe pédagogique en apportant des compétences spécifiques permettant de mieux analyser les situations particulières et de construire des réponses adaptées.

L’enseignant spécialisé a trois objectifs principaux :
1- La prévention des difficultés scolaires
2- La remédiation : difficultés graves et persistantes à apprendre, réfléchir, résoudre des problèmes
3- Aide à la connaissance des élèves par l’observation et l’analyse des besoins pendant la classe pour faire en sorte qu’ils deviennent ou redeviennent « élève ».

Pour en savoir plus voir le Bulletin Officiel de l’Éducation Nationale N°31 du 27/08/2009 : « Adaptation et intégration scolaires »
https://www.education.gouv.fr/bo/2009/31/mene0915410c.htm

 

Le jeune placé au cœur :
Au cœur de sa mission, l’Enseignant spécialisé évalue de façon approfondie les jeunes au-delà des notes pour percevoir leurs difficultés (compréhension en lecture, en oral). Il établit des comptes-rendus réguliers et communique sur ce qu’il y a à travailler avec les professeurs référents. Ces informations sont partagées chaque semaine avec eux en réunion pédagogique.
Un bilan de fin d’année est également remis aux familles.
Dans tout ce processus apparait également ce que dit l’enfant sur son travail. Il est ainsi placé au cœur du système afin de lui permettre de se remettre en projet en tant que personne et en tant qu’élève qui réfléchit et qui est responsable de lui-même. Le but est qu’il reprenne le pouvoir sur sa vie.