Veilleur de nuit

 

Nos équipes péri-éducatives jouent un rôle fondamental dans la vie quotidienne des jeunes et des familles. Elles apportent leur expertise (accompagnement dans la vie quotidienne, sécurité, …) et contribuent à créer un climat relationnel propice. Leur présence, leur écoute et leur disponibilité sont autant d’appuis précieux.

Par sa présence rassurante, son écoute bienveillante, son attention à chacun et son regard extérieur, le veilleur de nuit apporte un soutien capital aux jeunes internes dont il a la charge.

Equipe des veilleurs de nuit

La mission du veilleur de nuit :
Il est garant de la sécurité et de la quiétude des lieux d’hébergement, du sommeil des résidents et assure également une continuité éducative en aidant les jeunes à s’approprier les règles de vie collective et à se respecter entre eux.
Le veilleur de nuit est autonome, il travaille seul et doit savoir gérer les situations parfois délicates, plus rarement d’urgence. La gestion de la dimension psychologique est prépondérante durant la nuit. Il établit des liens avec les jeunes afin de gagner leur confiance. Ainsi, la parole se libère plus facilement.

 

L’importance capitale de la communication avec les équipes :

Le veilleur de nuit travaille dans la continuité de l’action éducative des éducateurs. Il est donc garant du relais entre les équipes de soirée et celles de jour, et avec les maîtres et maîtresses de maison
Le seul moyen pour lui d’être au courant de ce qui s’est passé au cours de la journée, c’est de faire dès son arrivée (vers 22H00) un point avec les éducateurs de soirée. Il est ainsi plus attentif au cours de ses rondes aux situations particulières qui lui ont été signalées. Grâce à ses rondes effectuées en début de nuit, il peut ainsi faire le lien avec les jeunes.
En fin de nuit, il note sur le cahier de liaison les observations faites durant la nuit et les éléments qui lui paraissent pertinents à remonter sur telle ou telle situation de jeune. Le matin avant de quitter son poste, il transmet aussi les informations oralement aux équipes de jour.

L’échelle des valeurs entre l’adulte et le jeune est différente et il faut parfois être en capacité de donner à ce dernier une parole différente de celle qu’il a l’habitude d’entendre tout au long de la journée. Même si le temps qu’il peut accorder à chacun et limité, grâce à son écoute, son ouverture et à sa bienveillance, le veilleur sait apaiser les angoisses de la nuit.