Un poulailler pour aider à lutter contre le gaspillage et et à préserver l’environnement

Groupe d’élèves de la classe de 3ème aménagée

 

Partir dans un village situé au cœur de l’Afrique à l’été 2020 dans le but de fabriquer un poulailler de 50m2 pour pratiquer l’élevage de poules et pour sensibiliser les habitants à l’agriculture biologique : tel et l’objectif ambitieux de la classe de 3ème Aménagée du collège Notre Dame du Bon Accueil.

C’est dans le cadre d’un projet AESI (Action Educative et Solidaire Internationale), que 12 élèves du collège, accompagnés par leur professeur principal Anne Coutaz Coisy et Thaïs Piraud, éducatrice, s’envoleront en juillet prochain pour AVOUTOKPA, petit village du Togo situé à 70 Kms de la capitale, Lomé.

Un partenariat de ce type avait déjà été engagé en 2016 avec Apprentis d’Auteuil. C’est donc dans un climat de confiance et de sympathie que cette équipe devrait être accueillie.

Une pédagogie de projet

Cette nouvelle initiative s’adresse plus particulièrement aux élèves de la 3ème aménagée du collège, dans le cadre d’une refonte complète des méthodes d’apprentissage, basées sur la pédagogie de projet.
Proposer aux jeunes de s’investir dans un projet solidaire, de s’engager, de partager, est une opportunité pour chacun de révéler son potentiel, prendre confiance en soi et mettre à distance ses difficultés.
C’est aussi une occasion unique pour les élèves de s’ouvrir au monde, de découvrir une culture différente.

Un projet qui nécessite une grande préparation

Depuis la mi-septembre, la classe réfléchit aux moyens à mettre en œuvre pour monter une telle opération. Au cours des vacances de Noël, une petite délégation composée de deux élèves, de leur enseignante ainsi que d’une personne de la Direction Régionale Nord-Ouest chargée des projets internationaux, se rendra à AVOUTOKPA pour effectuer un repérage des lieux et tisser les premiers liens avec la communauté locale.

Un projet qui mérite d’être soutenu

La classe a mis en place un dispositif permettant de soutenir et de financer l’opération.
Une partie des fonds sera apportée par le Ministère des Affaires Etrangères et Apprentis d’Auteuil.

Pour atteindre le budget requis, les élèves vont ainsi devoir rechercher des fonds supplémentaires par le biais d’opérations diverses telles que la vente de bougies et de sacs à l’approche des fêtes de Noël.

Une cagnotte a également été ouverte pour soutenir ce projet. Pour y participer, vous pouvez vous rendre sur le site en recopiant le lien ou en scannant le QR Code ci-dessous :

https://www.okpal.com/chantier-solidaire-togo-2020/#/